Réforme sur le travail détaché

Le TRM toujours en bordure de route

Les négociateurs du Parlement européen ont annoncé le 28 février être parvenus à un consensus sur la réforme du travail détaché. Ce dernier prévoit une durée maximale de détachement de 12 mois prolongeable de 6 mois, si le pays d’accueil accepte la demande de l’entreprise détachante.

 

En parallèle, les négociateurs se sont également accordés sur l’exclusion du transport routier de ce cadre législatif, en attendant une directive spécifique abrogeant celle du travail détaché de 1996.

 

« Nous resterons cependant vigilants quant à l’application de ces mêmes règles au secteur du transport routier, nous ne saurions accepter que les chauffeurs routiers se voient attribuer un statut de soutier par rapport aux autres travailleurs », a souligné la délégation socialiste au Parlement européen. DIL

Voir toutes les actualités