Brésil : les transporteurs paralysent toujours le pays

Au Brésil, les transporteurs routiers n’y vont pas de main morte pour protester contre la forte augmentation des prix du diesel liée à la hausse du cours du pétrole, mais aussi à la nouvelle politique de tarifs de Petrobras, qui s’est alignée depuis la fin 2016 sur les cours internationaux. Les patrons transporteurs ont choisi de bloquer l’approvisionnement dans tout le pays des chaînes de montage de l’ensemble des usines de fabrication de véhicules du pays. Cela affecte également le transport aérien, l’aéroport de Brasilia notamment ayant annoncé que ses réserves de kérosène sont épuisées. Dans les grandes villes brésiliennes, la plupart des stations-service sont à sec et les services d’autobus ne fonctionnent que partiellement… Pour éviter que le pays sombre encore plus dans le chaos, le chef de l’Etat a fini par accepter de baisser de façon significative le prix du diesel, tout en cédant à d’autres revendications des grévistes. Mais les barrages ne sont toujours pas levés. – MF

 

Voir toutes les actualités